Nos dernières parutions


Nicolas de Flüe, un déserteur

Kathryn Benz | Editions Saint-Augustin

Avec son regard et sa sensibilité de femme, doublés de sa qualité de descendante de Nicolas de Flüe, Kathrin Benz enrichit sans nul doute la littérature consacrée au saint patron et protecteur de la Suisse d'un ouvrage de référence, original, captivant et émouvant à plus d'un titre. À la manière d'une documentariste, elle brosse un portrait minutieux de l'homme, de son environnement humain, économique, social et historique, dans un style simple et sobre, où eurit à l'occasion une pointe d'humour, comme un sourire esquissé au coin des lèvres de frère Nicolas.

Tout plaquer pour s'en aller au désert, en quête de Dieu: un appel, un tourment, une obsession, une délivrance en fin. De Nicolas de Flüe à frère Nicolas, un itinéraire de vie conduisant l'enfant visionnaire dans le ventre de sa mère à l'ermite thaumaturge, conseiller des puissants et des humbles.

Une Confédération qui enfante la Suisse dans la douleur au cœur d'une Europe en ébullition où, comme dans un kaléidoscope géant, les royaumes changent de taille et de forme au gré des fortunes guerrières des souverains. Une Église gangrenée et déchirée par ses mésalliances avec les pouvoirs temporels et déjà en mal de réforme.

Une époque si différente et pourtant si semblable à la nôtre. Voilà pourquoi l'exemple et les enseignements de frère Nicolas demeurent d'une intemporelle actualité.

Kathrin Benz est née en 1963. Par sa mère originaire de Nidwald, elle compte au nombre de l'importante descendance de Nicolas de Flüe. Elle a grandi à Bâle, étudié à Genève et à Bruxelles et a été correspondante de l'Agence télégraphique suisse, à Lugano. Elle est aujourd'hui traductrice indépendante et journaliste et vit en compagnie de son mari et de leurs six enfants au Tessin.

Acheter pour 32.00 CHF

Une colline au Kasaï

Chanoine Guy Luisier | Editions Saint-Augustin

Qui connaît le Kasaï? Pas grand monde. Le Kasaï est une région du centre de la République démocratique du Congo. Au centre oui, au centre de l'Afrique oui, mais loin de tout et de tout le monde. Pourtant, grand comme la Pologne et peuplé comme le Sénégal, le Kasaï pourrait être un vrai pays, avec sa culture racée, sa magnifique langue sonore et ses multiples idiomes chantants. Mais son histoire est complexe: rattaché au Congo belge, il a tenté la sécession dans les années 60, mais sans succès. Depuis, il boude la République. Mais qui s'en soucie?

C'est là que vit Guy Luisier, prêtre missionnaire suisse depuis plusieurs années. Or en 2016, cette belle région faite de collines et de villages de cases en chaume, a été rattrapée par la fureur de la vie et de la mort. Elle fait désormais face à une guerre absurde. Même les chrétiens, dont le Père Guy lui-même, ont été victimes d'intimidation, de menaces et d'attaques. Le prêtre a donc pris une nouvelle fois la plume pour rendre hommage aux Kasaïens et raconter ces quelques mois pendant lesquels cette région jusqu'ici oubliée de la guerre, a sombré dans l'horreur. Il nous raconte, malgré les bruits et les fureurs, les petits héroïsmes ordinaires, les courages persévérants «parce qu'il le faut bien», les joies impromptues qui aident à faire un pas de plus alors qu'on aurait envie de tout arrêter. Cette histoire raconte un peu d'humanité, un peu de notre humanité à tous.

Guy Luisier, passionné par les dé s de la foi dans la société, est chanoine de l'Abbaye de Saint-Maurice et prêtre depuis 1988. Il a été enseignant et recteur du lycée-collège de l'Abbaye. Il a déjà publié plusieurs ouvrages, dont: Les Carnet du Fils prodigue (DDB 2009), Une colline au Congo (Éditions Saint-Augustin 2013, ouvrage qui lui a valu le Prix Bonne Nouvelle 2013), Avec Maurice (Éditions Saint-Augustin 2013) et L'Église auberge (DDB 2016).

Le chanoine Guy Luisier témoigne à la RTS de son enlèvement au Congao en mars 2017. Téléjournal de la RTS du 8 août 2017.

Acheter pour 26.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Le bien commun par-delà les impasses

Sous la direction de Paul H. Dembinski
Jean-Claude Huot
| Editions Saint-Augustin

Présentation du livre et table-ronde

Le 17 octobre à l'Uni de Fribourg aura lieu une présentation du livre suivie d'une table-ronde animée par un jounaliste avec les auteurs Paul Dembinski et Jean-Claude Huot, Mgr Charles Morerod et le professeur Thierry Collaud.

Nos sociétés perçoivent par mille symptômes diffus qu'un mode de fonctionnement s'épuise sous nos yeux. Pour ne pas succomber à la déprime, il faut changer de regard et le poser « par-delà les impasses ». Le bien commun ouvre vers l'avenir. Il n'est ni un modèle « clés en main », ni une troisième voie mais une asymptote ou un idéal, inatteignable dans sa plénitude mais porteur d'inspiration pour agir dans le processus historique en cours.
A l'instar du colloque tenu à l'Université de Fribourg en 2015 sur le même thème, le présent ouvrage conjugue les angles d'approche. Certains textes traitent des lieux où se joue le bien commun tels que la famille, l'entreprise, ou encore l'espace; d'autres traitent des instruments possibles, mettent cette notion en dialogue avec d'autres cultures, ou l'inscrivent dans la diversité des disciplines (théologie, sociologie, philosophie politique ou économie).
L'ouvrage constitue un point de départ pour la mise en commun des réflexions de portée sociale et d'inspiration chrétienne menées en Suisse romande, que la Plateforme Dignité & Développement – lancée à l'occasion du colloque de 2015 – devra développer et pérenniser.

Paul H. Dembinski est économiste, professeur à la Faculté des sciences économiques et sociales de l'Université de Fribourg (Suisse); président de l'Association Internationale pour l'Enseignement Social Chrétien et de la Plateforme Dignité & Développement.

Jean-Claude Huot est agent pastoral de l'Eglise catholique dans le canton de Vaud, engagé dans la Pastorale œcuménique dans le monde du travail et en charge de la promotion de l'enseignement social de l'Eglise. Il est également membre du bureau de la Plateforme Dignité & Développement.

Acheter pour 29.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Les couleurs de la joie

Marie-Françoise Salamin | Editions Saint-Augustin

Le rôle des émotions est considérable : elles nous indiquent ce qui est important pour nous, ce que nous aimons, ce qui ne nous convient pas. Les émotions ne sont pas toutes agréables. Pourtant, la tristesse, la peur et la colère sont aussi une richesse à accueillir, à comprendre et à exploiter. C'est un cheminement qu'il faut accepter de faire pour trouver le sens de ce qui nous arrive et pour parvenir à l'émotion-cadeau, l'émotion qui nous fait nous sentir pleinement vivants: la joie!

Marie-Françoise Salamin, thérapeute, formatrice en communication, animatrice pastorale, est mariée et mère de deux enfants, et jeune grand-mère. Elle accompagne des personnes et des groupes dans leur recherche existentielle. Elle vient de lancer la collection «Graines de Bonheur» aux Éditions Saint-Augustin.

On en parle dans Le Nouvelliste.

Acheter pour 16.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Les perles du coeur

Sœur Marie-Bosco Berclaz et pasteur Martin Hoegger | Editions Saint-Augustin

Dans ces temps de questionnement et d'instabilité spirituelle, nous avons besoin d'aller aux sources de la foi. Les mystères du Rosaire nous y conduisent. Vivre ce chemin à l'écoute attentive des Écritures et en égrainant «les perles du cœur», c'est traverser toute une expérience. Se nourrir non pas des dogmes aux formulations abstraites, mais des Paroles de feu qui ont fait l'histoire des Églises chrétiennes.

Beaucoup de catholiques redécouvrent aujourd'hui cette «prière du pauvre». Chaque perle est une fenêtre ouverte sur l'Évangile. L'ensemble une splendide verrière!

En y regardant de plus près, la prière du Rosaire n'est pas si étrangère à la spiritualité centrée sur Jésus-Christ dans le protestantisme, car elle consiste avant tout en la méditation des différentes étapes de la vie du Christ.

La Réforme n'a pas taillé dans la spiritualité du Rosaire à coup de hache, loin de là, mais il fallait sans doute prendre quelque distance avec telle ou telle pratique moins heureuse. Les deux traditions, catholique et protestante, divergèrent un peu, puis davantage. Quel bonheur de nous retrouver aujourd'hui ensemble avec ces perles de prière!

Sœur Marie-Bosco Berclaz (1944-2016) a été membre de la congrégation des Sœurs Ursulines de Fribourg (Suisse). Martin Hoegger est pasteur dans le canton de Vaud. Tous deux se sont connus sur le terrain de la prière et de l'annonce de la foi. Ce nouveau livre est une édition revue et amplifiée de « L'ange, le Rosaire et Marie » paru en 2010.

On en parle dans Pèlerin.

Acheter pour 26.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Père Abraham, raconte-moi la Genèse

Xavier Lingg | Editions Saint-Augustin

L’auteur, un prêtre à la retraite, a souvent été confronté aux problèmes que pose aux fidèles la lecture des premiers chapitres de la Genèse. Certains parents s’insurgent: « Vous n’allez tout de même pas apprendre à nos enfants que Dieu a créé le monde en six jours... alors qu’à l’école, les maîtres leur apprennent juste le contraire en leur enseignant la théorie de l’évolution ! »

Alors, il faut expliquer. Expliquer avec des mots simples et des exemples concrets. On leur parle d’abord des « genres littéraires ». Le premier cha- pitre de la Genèse est un poème, un chant de louange au Dieu Créateur. Le deuxième et le troisième chapitre sont des fables. Comme dans Les Fables de La Fontaine, on y trouve un animal (en l’occurrence un serpent) qui parle.

Lors de pèlerinages en Terre Sainte, avec des groupes de jeunes, l’auteur a médité, dans ce cadre oh combien évocateur, ces beaux textes de la Bible. Et ensemble, ils ont découvert des richesses insoupçonnées et inoubliables.

Et maintenant, chers lecteurs, l’auteur nous invite à nous rendre chez Abra- ham, notre père dans la foi, car ces récits bibliques sont le fruit de très anciennes traditions orales qui ont transité par des milieux sacerdotaux et légistes, avant d’être mis par écrit aux environs du VIe siècle avant Jésus- Christ dans la forme que nous leur connaissons.

L’abbé Xavier Lingg, prêtre à la retraite, ancien curé de Veyrier, du Lignon et de Notre-Dame de Genève, habitué à la catéchèse et familier de la Terre Sainte et du Désert du Néguev, nous propose une approche originale du récit de la Création (Gen. 1) partant de l’idée que ce n’est pas Dieu qui a créé en 7 jours... mais que c’est nous qui contemplons son œuvre au cours d’une semaine. 

On en parle dans la revue Grandir.

Acheter pour 23.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Une expérience de spiritualité chrétienne

Bernard Bonvin | Editions Saint-Augustin

mercreLIVRE: un auteur, un partage

Chaque troisième mercredi du mois, la librairie Saint-Augusitn de Fribourg organise au Centre spirituel Sainte-Ursule à Fribourg une rencontre conviviale avec un auteur autour de son dernier livre. Le 20 septembre 2017 de 18h à 19h30, ce sera avec le père Bernard Bonvin à l'occasion de ce livre "Une expérience de spiritualité chrétienne". Entrée libre, collecte. Plus d'informations

En automne 2015, je préparais un entretien à l'intention de paroissiens qui fêtaient les cent ans de la construction de leur belle église, Saint-Paul à Cologny-Genève, dont je fus curé de 1991 à 2001. Le statut actuel d'aumônier du monastère des moniales dominicaines d'Estavayer-le-Lac me fait, peu ou prou, ermite dans la cité: j'ai donc choisi de leur partager ce qu'il m'est offert dans le cadre de vie privilégié d'une communauté de moniales, à savoir une expérience de spiritualité chrétienne. Ce livre offre, revu et fort augmenté, l'entretien donné à Genève en novembre 2015.

Frère Bernard Bonvin, dominicain, fut, entre autres ministères, aumônier universitaire à Lausanne et Genève, responsable du Centre catholique romand de formation permanente et curé de paroisse. Il est, depuis 2003, aumônier du monastère des dominicaines d'Estavayer-le-Lac.

On en parle dans La Broye Hebdo, Le Républicain, L'Echo Magazine, dans L'Essentiel-Au large, Pèlerin.

Acheter pour 23.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Les lumières de Saint Augustin

Isabelle Prêtre | Editions Saint-Augustin

Il était un génie. Et vivait lui aussi dans un monde qui s'effondrait... Isabelle Prêtre a eu l'idée de l'appeler, de le ressusciter le temps d'un livre, pour nous sortir de la nuit. De toutes les nuits. Celles de la pensée, du cœur, de l'esprit, de la vie. Il s'agit de saint Augustin. Un homme se tient devant vous. Un homme de passion et de sang. Un immense intellectuel qui n'a jamais voulu discerner l'intellect de la vie. Un psychologue souvent. Un philosophe toujours. Un prêtre aussi et un célèbre évêque. Qui mieux que lui aujourd'hui serait capable de nous sortir de toutes nos impasses? Qui mieux que lui, sur tous les plans, existentiel, philosophique, psychologique, théo- logique, spirituel, éthique, serait capable de venir au secours de notre siècle? Personne!
Voilà ce que pense Isabelle Prêtre.

Alors pour notre bien, elle l'a convoqué, et il est venu donner ses réponses magnifiques. Nous tendre la main pour nous sauver. Car les lumières qu'il offrit à son siècle, et qui ont éclairé tant de siècles, sont particulièrement nécessaires au nôtre aujourd'hui.

Isabelle Prêtre est écrivain, philosophe, psychologue. Beaucoup de ses ouvrages ont été traduits en plusieurs langues. Parmi eux des romans, des livres de spiritualité, des essais philosophiques dont le dernier Onze leçons de philosophie pour réussir sa vie paru aux éditions Salvator.

Acheter pour 24.50 CHF Communiqué de presse (PDF)

L'urgence de se convertir

Martin Werlen | Editions Saint-Augustin

Prêcher la conversion ne suffit pas, encore faut-il la vivre! C'est le vibrant appel que lance l'abbé Martin Werlen, auteur de ce nouveau livre important et courageux. Il nous est arrivé à tous de nous retrouver dans une impasse. En pareil cas, il ne viendrait à l'esprit de personne d'attendre simple- ment que les choses changent d'elles-mêmes. L'Eglise aussi connaît des impasses: une autorité mal comprise, des traditions qui se substituent à la Tradition, la condition des femmes, des homosexuels, des baptisés, notamment, autant de questions que l'auteur aborde frontalement, non sans humour, toujours en se référant à l'Evangile, au pape François et à l'exemple de grandes figures de la spiritualité. Se convertir ne relève ni du libéralisme ni du conservatisme: se convertir est affaire d'essentiel et de crédibilité de notre foi.

Se convertir est une exigence qui nous concerne tous. Et cela fait peur! Où cela pourrait-il nous mener? «Longtemps nous avons prêché la conversion aux autres, mais il nous faut d'abord la vivre nous-mêmes», rappelle Martin Werlen.

Martin Werlen OSB, né en 1962, moine à l'abbaye d'Einsiedeln, maître des novices et professeur au lycée. De 2001 à 2013, il a été le 58e Abbé de l'abbaye d'Einsiedeln et membre de la Conférence des évêques suisses. Auteur de plusieurs livres, dont «Découvrir ensemble la braise sous la cendre » et «Vivre les yeux ouverts».

On en parle sur Cath-Info (cath.ch), L'Angelus.

Acheter pour 30.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Je vole avec des ailes déchirées

Raphael Müller | Editions Saint-Augustin

« M'envoler – je le fais dans mes rêves, marcher – pas même dans la vie quotidienne. Parler – j'en suis incapable; je suis muet, sans pour autant être silencieux. Mais j'ai quelque chose à dire. Celui qui veut m'entendre doit lire, car je communique par écrit. Ecrire, c'est mon élan vital, l'ouverture vers la liberté de votre univers, mon pont entre les univers. Ma langue, c'est la poésie. Celui qui connaît le caractère des lettres et des chiffres comprendra leur ballet et ressentira leur joie. C'est vrai, je suis inhabituel. Vous avez beau essayer  j'échappe à toute catégorie. Grâce à Dieu! »

Raphael Müller

Ce n'est que lentement qu'il se met en route. Mais il écoute très attentivement. Il réfléchit à la vitesse de l'éclair. Il est génial, inspiré, un virtuose de la langue. Il fait penser à Stephen Hawking. Mais Raphael Müller n'a que quatorze ans. Et il a un repère dans sa vie que Hawking ignore encore...

On en parle dans le journal Résonances, L'Echo de Saint-Maurice, L'Angelus.

Acheter pour 27.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

SOS futures mamans

Conrad Clément | Editions Saint-Augustin

Aimer / Accueillir / Aider

Trois petits mots... pour un océan de tendresse !
Les appliquer à SOS futures mamans c'est donner à la vie l'occasion de triompher des peurs, des préjugés, des idées reçues, c'est trouver des solutions là même où, à première vue, il n'y en a pas !
Fondée par Conrad Clément à Fribourg, en Suisse, le 11 septembre 1974, l'Association SOS futures mamans se veut une main tendue à toutes les mamans ou futures mamans qui se trouvent démunies moralement, matériellement ou financièrement face à une grossesse ou à l'éducation de leurs enfants. SOS futures mamans est une grande chaîne d'amitié et de solidarité entre, d'une part, les mamans qui viennent apporter des habits et du matériel de puériculture dont elles n'ont plus besoin, et d'autre part, les mamans et futures mamans en difficulté.
Son fondateur, Conrad Clément, nous raconte cette magnifique épopée et nous relate la vie de l'Association à travers des témoignages et des expériences vécues tant en Suisse que dans quatorze pays répartis dans le monde puisque le réseau est devenu international au fil des années.

Un bel exemple de solidarité et de miséricorde !

Conrad Clément est marié et père de quatre enfants, grand-père de sept petits-enfants et arrière-grand-père d'une petite fille. Titulaire d'une maî- trise fédérale en assurances, il fonde une mission d'aide aux mamans et aux enfants en difficulté. Pour cet ouvrage, il a bénéficié des conseils de son ami Jean-Pierre Papaux.

On en parle dans l'émission "Coin de ciel", émission religieuse sur les ondes de Radio Fribourg du 22 janvier 2017:

On en parle dans La Liberté, L'Echo Magazine, La Gruyère, Journal Union démocratique fédérale, le Journal de Sainte-Croix et environs, dans la revue Grandir.

Acheter pour 25.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Se faire des amis

Marie-Françoise Salamin | Editions Saint-Augustin

Comment se faire des amis ? Cette question, bon nombre de personnes de tous âges se la posent.

De l'enfant timide dans la cour d'école, à la personne âgée qui n'a pas eu le temps, durant sa vie active, de créer des liens d'amitié, en passant par les casaniers qui ne sont bien que chez eux, ou les gens qui ont déménagé et ont de la peine à se refaire un réseau social, tous, un jour ou l'autre, ressentent le besoin d'avoir des amis.

Ce petit écrit veut donner quelques pistes claires, précises, pour aller vers les autres, pour bien communiquer, pour discerner, pour créer des liens et enrichir sa vie avec ce beau et noble sentiment: l'amitié.

Marie-Françoise Salamin, thérapeute, formatrice en communication, animatrice pastorale, est mariée et mère de deux enfants, et jeune grand-mère. Elle accompagne des personnes et des groupes dans leur recherche existentielle. Elle vient de lancer la collection «Graines de Bonheur», aux Éditions Saint-Augustin.

On en parle dans l'émission "Coin de ciel", émission religieuse sur les ondes de Radio Fribourg du 18 septembre 2016:

On en parle dans le Journal de Sierre, L'Angelus.

Acheter pour 16.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Parole à goûter

Anne Deshusses-Raemy et François-Xavier Amherdt | Editions Saint-Augustin

Au début des années 2000, dans le cadre du Service Catholique de Catéchèse à Genève une assistante pastorale, Sr Marie-Bosco Berclaz SU, a suscité et développé la catéchèse d'adultes. C'est sous son impulsion, en 2003, que l'expérience « Parole à Goûter » a démarré à Genève sous la forme de cet Itinéraire en compagnie d'une femme de Samarie.

Anne Deshusses-Raemy, avec le soutien d'une équipe, formée de Sr Marie-Bosco Berclaz et Sr Pascale Mollard SU, ainsi que de Michel Colin et Roland Lacroix, a rassemblé les éléments disparates de l'Itinéraire : les déroulements des neuf étapes ainsi que les moyens mis en œuvre. Elle a mis en forme le tout, puis rédigé les apports théologiques (relus par François-Xavier Amherdt), pour que cet outil pastoral soit au service de la rencontre avec le Christ.

Cet itinéraire, de portée francophone sans aucune frontière, s'adresse à tout groupe de catéchèse d'adultes ou de recommençants. Le livre est complété par des documents didactiques et pédagogiques élaborés, à disposition des animateurs et des participants sur internet : il s'agit d'un véritable outil d'animation.

Les fondements du projet tiennent à cette conviction : Dieu parle aujourd'hui encore. L'enjeu de cette catéchèse est donc d'offrir un temps pour que la Parole de Dieu puisse résonner dans l'expérience humaine et le partage.

Anne Deshusses-Raemy, née dans une famille ouvrière genevoise, a consacré une partie de sa vie à la pédagogie avant de se tourner vers la théologie. Enseignante à l'Atelier Œcuménique de théologie (AOT) et assistante pastorale, elle assume actuellement la responsabilité du Bureau de la Formation dans l'Eglise de Genève ainsi que la co-direction catholique de l'AOT.

François-Xavier Amherdt est prêtre du diocèse de Sion et depuis 2007, professeur de théologie pastorale, pédagogie religieuse et homilétique à la Faculté de théologie de l'Université de Fribourg.

On en parle dans l'Angelus n°45-46 de 2016 et dans le n°17-18 de 2017.

Acheter pour 30.00 CHFCommuniqué de presse (PDF)

La miséricorde et rien d'autre

Michel Salamolard | Editions Saint-Augustin

«Ce livre voudrait provoquer un saisissement devant le feu divin de la miséricorde. Il voudrait déclencher des battements de cœur.
Il vous sera donné aussi de vous ouvrir à une lumière neuve avec toute la disponibilité intérieure d'un pèlerin à bout touchant.
La lumière est encore plus miséricordieusement amicale quand elle éclaire et réchauffe nos atmosphères intérieures. Attendez-vous à des éclats de miséricorde.»

Extraits de la préface de Mgr Jean-Marie Lovey

Le présent ouvrage se veut un complément aux différents «carnets du pèlerin» publiés par de nombreux diocèses francophones en Europe (France, Belgique, Suisse). Ces derniers ont une visée plus pratique, tandis qu'on s'efforcera ici d'approfondir l'ahurissante révélation de la miséricorde.
Un guide précieux pour vivre l'Année de la miséricorde. Et plus encore.

est prêtre du diocèse de Sion, auteur de nombreux ouvrages de théologie et de spiritualité.

On en parle dans l'émission "Coin de ciel", émission religieuse sur les ondes de Radio Fribourg du 18 septembre 2016:

On en parle dans Le Nouvelliste, l'Angelus du 11 juin 2016 et dans celui du 9 juillet 2016, dans la Nouvelle revue théologique.

Acheter au prix de 26.00 CHF / 18.00 Euros Communiqué de presse (PDF)

Qui suis-je pour juger mon frère homosexuel ?

Joël Pralong | Editions Saint-Augustin

La réédition de cet ouvrage paru en 2013 s'inscrit dans la droite ligne de L'ANNÉE DE LA MISÉRICORDE voulue par le Pape François. Ce livre se veut essentiellement pastoral, il tient compte des derniers débats qui ont préparé et animé le synode sur la famille (2015).
Traçant un chemin entre doctrine et pastorale, entre l'idéal proposé par l'Église et la réalité vécue au quotidien, il offre une large tribune aux personnes concernées par l'homosexualité, en quête de spiritualité. En quête de reconnaissance. À l'inverse d'un enseignement qui s'impose « d'en haut », l'auteur se met à l'écoute des personnes, puisant dans leur témoignage le matériau de l'ouvrage, pour avan- cer, petit à petit, vers l'idéal évangélique qui leur est proposé. Le conseil du Pape «Accompagnez, accompagnez, accompagnez, et surtout ne jugez pas!» revient comme un leitmotiv tout au long de ces lignes. Une certitude en émane : nul n'est exclu du cœur de Dieu, et lorsque les mentalités changent, chacun peut trouver sa place dans l'Église.

Ce livre s'adresse aux personnes concernées par l'homosexualité, aux parents de jeunes homosexuels, désemparés dans un premier temps. Il ouvre des pistes, il propose un accompagnement spirituel, dans l'accueil et le respect des personnes.

Curé de paroisse pendant une trentaine d'années, Joël Pralong, actuellement supérieur du séminaire diocésain de Sion (Suisse), s'intéresse aux voies spirituelles qui aident l'humain à grandir, avec ses failles, ses manques et ses fragilités.

On en parle dans l'Echo Magazine.

Acheter le livre au prix de 24.50 CHF Communiqué de presse (PDF)

Familles: qu'en dit la Bible ?

D. Berret – I. Donegani – M. Dorsaz – B. Francey – V. Lafargue – F.X. Amherdt | Editions Saint-Augustin

La Bible ne cherche pas à donner une image «lisse» des relations de couples ou de familles. Au contraire, de l'Ancien au Nouveau Testament, en passant par la Sainte Famille elle-même, elle offre une pluralité de situa- tions familiales, très en phase avec le contexte actuel.

En écho aux deux assemblées du Synode des évêques d'octobre 2014 et 2015, le 4e Cahier de l'ABC se propose de revisiter à la lumière des Écritures les relations familiales de base: que signifie être frère et sœur, époux et épouse, fils et fille, père et mère, beau-père et belle-mère? À travers les figures de Jacob et de Ruth dans l'Ancien Testament, les généalogies de Jésus et les noces de Cana dans le Nouveau Testament, le parcours sug- géré ouvre à des formes de paternité, de filiation et de fraternité en dehors des liens du sang: en fin de compte, ce sont ceux(celles) qui écoutent et pratiquent la Parole qui deviennent les proches de Jésus, et constituent l'Église-famille.

Une traversée à six voix de biblistes de l'ABC:

Didier Berret: diacre permanent du diocèse de Bâle, responsable de l'unité pastorale des Franches-Montagnes
Isabelle Donegani: sœur de Saint Maurice et formatrice au SEFA (Service de formation et accompagnement), Vaud
Monique Dorsaz: formatrice au SEFA et coresponsable de la pastorale de la famille, Vaud
Barbara Francey: formatrice au Service Accompagnement et formation en pastorale, Fribourg et enseignante de religion
Vincent Lafargue: prêtre du diocèse de Sion, curé de Vex, Hérémence et Évolène
François-Xavier Amherdt (dir.): prêtre du diocèse de Sion, professeur de théologie pastorale, pédagogie religieuse et homilétique à l'Université de Fribourg, président de l'ABC

On en parle dans l'émission "Coin de ciel", émission religieuse sur les ondes de Radio Fribourg du 16 octobre 2016: Ecouter

On en parle dans la revue Grandir.

Acheter au prix de CHF 29.00 Communiqué de presse (PDF)

Amoris Laetitia – La joie de l'amour

Pape François | Editions Saint-Augustin

L'Église est une famille de familles, constamment enrichie par la vie de toutes les Églises domestiques. Par consé- quent, « en vertu du sacrement du mariage, chaque famille devient à tous les effets un bien pour l'Église. Dans cette perspective, ce sera certainement un don précieux, pour l'Église d'aujourd'hui, de considérer également la réci- procité entre famille et Église: l'Église est un bien pour la famille, la famille est un bien pour l'Église. Il revient non seulement à la cellule familiale, mais à la commu- nauté chrétienne tout entière de veiller au don sacramentel du Seigneur».
Pape François

Exhortation apostolique post-synodale sur l'amour dans la famille.

Préface de Pierre-Yves Maillard, vicaire général du diocèse de Sion.

Discernement, dialogue, engagement pastoral: l'exhortation apostolique sur l'amour dans la famille «Amoris laetitia» (la joie de l'amour), du pape François, vient d'être rendue publique. Très attendue, elle est l'aboutissement des deux Synodes sur la famille d'octobre 2014 et 2015. Le pape estime que malgré les nombreux signes de crise du mariage, «le désir de famille reste vif, spécialement chez les jeunes et motive l'Église».
Le nouveau document du pape ne modifie pas la doctrine de l'Église sur le mariage et la famille. Il vise plutôt à la «recontextualiser». L'exhortation «Amoris laetitia» est donc de nature essentiellement pastorale. Il s'agit d'inculturer les principes généraux de l'enseignement de l'Église sur ces sujets, pour qu'il puisse être compris et mis en pratique par chacun.

Les thèmes traités par l'exhortation sont variés et nombreux, d'où un texte assez long. Le Saint Père évoque tout d'abord la question des familles sous l'angle des textes bibliques. Il s'attarde ensuite sur la situation actuelle, sur la réalité et les défis des familles, tout en rappelant certains éléments
fondamentaux de l'enseignement de l'Église sur le mariage. Les deux chapitres centraux du document sont consacrés à l'amour dans le mariage. François met en exergue certains parcours pastoraux capables de construire des foyers solides et féconds selon le plan de Dieu. Il consacre un chapitre à l'éducation des enfants.

Quant au débat controversé concernant les divorcés-remariés et les concubins, le pape ne tranche pas. Il écrit que ceux-ci font partie de l'Église et ont besoin d'une attention pastorale miséricordieuse et encourageante. Il laisse le soin aux évêques de régler ces questions au cas par cas et selon la charité fraternelle. François insiste : l'Église doit intégrer chaque personne dans sa différence, quelque soit son statut. En cette année consacrée à la miséricorde, dit le pape, l'Église doit accompagner d'une manière attentionnée ses fils les plus fragiles, marqués par un amour blessé et égaré en leur redonnant confiance et espérance.

On en parle dans L'Angelus, Le Nouvelliste.

Prix 9.00 CHF – A paraître le 22 avril 2016 – Bulletin de commande (PDF)

Acheter au prix de CHF 9.00Communiqué de presse (PDF)

Les pécheurs et l'Eucharistie

Jean Civelli | Editions Saint-Augustin

L'abbé Jean Civelli donnera une conférence le mardi 27 semptembre 2016 à 20h au Centre spirituel Sainte-Ursule à l'occasion de la sortie de ce livre. Entrée libre, collecte. Accueil et dédicaces dès 19h30.  Conférences "Témoins d'hier et d'aujourd'hui" (PDF)

De par l'évolution du monde, l'Église catholique est interpellée sur des sujets que, naguère, l'on n'abordait même pas. Ainsi l'admission des «pécheurs», entre autres des divorcés-remariés, mais de loin pas uniquement eux, à la pleine communion eucharistique, soulève bien des tensions. La position «classique» exige d'être «pur», en «état de grâce», pour pouvoir communier. Mais la question se pose si c'est bien l'Écriture elle-même qui fait le lien explicite entre la situation des pécheurs et l'Eucharistie. C'est tout l'objet de ce travail. A y regarder de plus près, c'est le sens même de «l'Eucharistie-sacrifice» qui est en jeu. Il nous faut relire le bouleversement introduit par Jésus dans la réalité du «sacré», et donc du «sacrifice». Le Christ, en effet, n'a pas pu offrir un «sacrifice» dans le prolongement des sacrifices offerts au Temple de Jérusalem. Il a institué un «repas sacrifié», fait sacré. Cela entraîne des conséquences qui n'ont pas toujours été mises en lumière dans la pratique et la vie de l'Église.

Jean Civelli est depuis 1964 prêtre du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg. Il a exercé divers ministères, en paroisse, dans l'équipe des responsables de la formation des futurs prêtres, comme délégué de l'évêque auprès des Communautés religieuses du diocèse, comme prêtre accompagnant d'un Centre spirituel. Il a déjà publié trois livres, aux édi- tions Saint-Augustin, «Sa tendresse est inépuisable», «La résurrection des morts: et si c'était vrai?», «Notre Père, source de toute prière».

On en parle dans Le Nouvelliste, la revue Choisir.

Acheter au prix de 26.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Le trac, s'en faire un allié

Marie-Françoise Salamin | Editions Saint-Augustin

Parler en public, lire, chanter, danser, jouer d'un instrument devant des personnes qui nous écoutent, nous regardent: qui de nous n'a pas connu, peu ou prou, le trac qui en découle?

La vie nous demande de plus en plus de développer cette capacité à s'exprimer devant les autres; l'enfant doit réciter ses leçons en classe, faire des exposés. Plus tard, il va passer des examens oraux. Vient un jour le temps des entretiens d'embauche qui sont si stressants, même face à une seule personne.

De nombreuses professions ou activités demandent de savoir prendre la parole en public, d'animer, d'impro- viser, de lire et de capter l'intérêt d'autrui.

Cet ouvrage est le fruit d'une expérience personnelle et professionnelle. Le trac, nous allons le traquer, mais sans le matraquer. Car, s'il nous détraque quand parfois nous avons vraiment besoin de toutes nos capacités, il peut devenir un allié si on l'apprivoise.

Marie-Françoise Salamin, thérapeute, formatrice en communication, animatrice pastorale, est mariée et mère de deux enfants, et jeune grand-mère. Elle accompagne des personnes et des groupes dans leur recherche existentielle. Elle a déjà publié plusieurs ouvrages dans la collection «Aire de Famille», aux éditions Saint-Augustin.

On en parle dans l'émission "Coin de ciel", émission religieuse sur les ondes de Radio Fribourg du 23 octobre 2016:

L'auteur est le Témoin du journal "L'Essentiel, votre magazine paroissial" du mois de mai 2016.

On en parle dans Le Nouvelliste, PME Magazine.

Acheter le livre au prix 15.50 CHF Communiqué de presse (PDF)

Saints, martyrs et bienheureux en Suisse

Gian Franco Schubiger | Editions Saint-Augustin

Dans sa lettre apostolique Tertio millennio adveniente, le pape Jean-Paul II a rappelé l'importance que les saints occupent dans la vie de l'Église: « Il faut, dit-il, que les Églises locales fassent tout leur possible pour ne pas laisser perdre la mémoire de ceux qui ont subi le martyre, en rassemblant à cette intention la documentation nécessaire. [...] Le plus grand hommage que toutes les Églises rendront au seuil du 3e millénaire sera de montrer la présence toute-puissante du Rédempteur par les fruits de foi, d'espérance et de charité chez des hommes et des femmes de si nombreuses langues et races qui ont suivi le Christ dans les diverses formes de la vocation chrétienne.»

Gian Franco Schubiger reprend la documentation disponible sur quelque quatre-vingts saints, martyrs et bienheureux nés ou ayant vécu sur le territoire de la Suisse. En démêlant l'histoire et la légende, il offre enfin au grand public les biographies de ces grandes figures de l'Église dont le rayonnement a parfois largement dépassé les frontières du pays : saint Nicolas de Flue, saint Maurice et ses compagnons, saint Gall, saint Bernard de Montjoux, saint Charles Borromée, saint Pierre Canisius...

On en parle dans Le Nouvelliste.

Acheter au prix de 28.00 CHF

Islam en Occident

Samir Khalil Samir | Editions Saint-Augustin

Les enjeux de la cohabitation. Comment expliquer la montée de l'Islam en Europe? Quelles sont les nouvelles exigences des communautés musulmanes? Faut-il au nom de la tolérance répondre positivement à ces demandes? Y a-t-il un projet d'islamisation de l'Europe? L'islam et sa vision du monde peuvent-ils s'accorder avec une Europe sécularisée? Voici le genre de questions auquelles l'auteur, docteur en théologie orientale et en islamologie, répond dans une série d'entretiens avec Line Pillet, philosophe.

Cet ouvrage répond aux questions les plus courantes de l'opinion publique. A l'heure où le débat sur l'intégration sociale et le dialogue interreligieux est faussé par de nombreux préjugés et opinions naïves, l'auteur donne des réponses claires et documentées à tous ceux qui s'interrogent sur les modalités d'une cohabitation avec les musulmans.

Coll. Aire de Famille.

Acheter au prix de 24.00 CHF

L'expérience spirituelle aujourd'hui – De l'exil au grand large

Yvan Mudry | Editions Saint-Augustin

La vie spirituelle peut élargir le quotidien en ouvrant de nouveaux chemins. Mais comment s'engager sur cette voie aujourd'hui discréditée? En revenant au b.a.-ba de l'expérience intérieure. En étant plus attentifs à nos impressions et à nos désirs profonds. Alors, nous cesserons de croire aux promesses illusoires d'épanouissement par le travail, l'argent, le pouvoir ou la célébrité. Et nous oserons l'avouer: nous ne nous sentons pas «comme à la maison» dans nos vies, et nous en souffrons. Autant dire que nous sommes des exilés, des étrangers en quête de patrie.

Ce premier pas ouvre toute grande la porte de l'aventure spirituelle, une aventure que l'auteur décrit en brossant le portrait d'étrangers du dedans, les uns déchirés intérieurement, les autres apaisés, libérés, joyeux même, parce qu'ils ont été conduits au large. Le parcours constitue une initiation originale à la mystique. Il montre que celle-ci n'est pas une chasse gardée de la religion et se trouve au cœur de l'expérience des plus grands écrivains et poètes.

Yvan Mudry, journaliste, traducteur et essayiste, a fait des études de philosophie et de théologie à Rome et à Fribourg. De l'Exil au grand large complète les analyses d'un précédent ouvrage, La Maladie de l'action, en montrant comment les sociétés contemporaines, avides de réalisations en tous genres, ont verrouillé la porte de la vie intérieure.

On en parle dans l'Echo Magazine du 10 mars 2016 et dans celui du 17 mars 2016, dans la revue Choisir., l'Echo Magazine du 21 avril 2016.
Yvan Mudry parle de son expérience sur le chemin de Compostelle dans Le Relais.

Acheter au prix de 25.00 CHFCommuniqué de presse (PDF)

Laïcité chérie – Jusqu'où vas-tu nous conduire?

Isabelle Prêtre | Editions Saint-Augustin

On a séparé l'Église de l'État, et c'est bien. Il faut en rester là. On fait un hymne à la démocratie, à la République, et c'est bien. Il faut en rester là.
Liberté, Égalité, Fraternité, voilà la devise de notre République, et le seul drapeau sous lequel nous voulons vivre. Et c'est bien. Il faut en rester là. Dieu est mort sur cette terre démocratique, il fallait le tuer pour en arriver là. Du moins c'est ce que l'on a cru... Un seul peuple, uni, sous le seul sigle d'une démocratie officiellement athée.
On s'est dit que toutes les religions devaient être tolérées, mais que le dénominateur commun des hommes ne pouvait être que la démocratie, autrement dit l'athéisme officiel, puisque le dieu des cœurs demeurait au second plan, caché comme un secret. On s'est dit que la terre des hommes, loin de la religion, pouvait seule unir les âmes et engendrer le «vivre ensemble». On a appelé Voltaire à la rescousse. On l'a appelé comme la lumière nouvelle dont nous avions besoin pour avancer, et pour ce faire on a dû fausser son image et son but. Oui, les Lumières devaient nous éclairer, et nous tenant loin de Dieu, de toute religion, de toute superstition, de toute idole, nous mettre sur le bon chemin: celui de la paix et de la tolérance. Mais cette croyance était juste une illusion. L'illusion de la démocratie qui se veut souveraine, et qui a engendré loin de Dieu et des valeurs spirituelles le marasme actuel auquel elle se confronte. Un an après les événements tragiques de « Charlie Hebdo », une réflexion sur la place de nos valeurs chrétiennes dans la société moderne.

Isabelle Prêtre est écrivain, philosophe, psychologue. Elle a écrit plus d'une vingtaine de livres dont certains sont traduits en plusieurs langues. Parmi eux des romans, des essais philosophiques et de nombreux ouvrages de spiritualité, car le Christ est la priorité et la passion de sa vie. Ignorant la langue de bois l'auteur nous fait part avec ferveur de ses convictions.

On en parle dans Le Nouvelliste, Panorama.

Acheter au prix de 27.00 CHFCommuniqué de presse (PDF)

Les dix commandements aujourd'hui – Le chemin de la joie divine

Jean-Michel Castaing | Editions Saint-Augustin

Avant de constituer un catalogue d'interdits, le Décalogue représente surtout une révélation sur l'homme. Les Dix Commandements lèvent le voile sur ce que nous sommes.

Dans quel but? Nous rendre heureux. D'une joie divine. Comme ces Paroles émanent de Dieu, ce n'est pas un petit bonheur qu'elles nous proposent, mais le grand large de la Vie divine.
Derrière leur simplicité, se dissimulent des enjeux positifs considérables. Ce livre nous invite à les découvrir.

Jean-Michel Castaing est né en 1963. Licencié en théologie de l'Institut Catholique de Toulouse, conférencier, il est l'auteur de "Pour sortir du nihilisme. L'Alliance renouée" (Salvator, 2011) et "48 Objections à la foi chrétienne et 48 Réponses qui les réfutent" (Salvator, 2013).

Acheter au prix de 25.00 CHFCommuniqué de presse (PDF)

Donner une voix à Dieu

Michel Salamolard | Editions Saint-Augustin

Sur RTS info de 12h45 du mardi 30 août 2016, on parle de Saint-Augustin suite à la sortie du livre "Donner une voix à Dieu":

Ce livre raconte une aventure étonnante, celle des Sœurs de Saint-Augustin. Tout commence en 1906, il y a plus de cent ans, avec la fondation, par le chanoine Louis Cergneux et par Marie-Thérèse Sidler, d'une congrégation féminine vouée à «l'apostolat de la presse». L'événement se déroule dans la petite bourgade suisse de Saint-Maurice, en Valais. Rapidement, l'œuvre et la congrégation se développent. En 1960, elle est appelée en mission africaine au Togo. Et fin 2011, c'est une Africaine qui est élue à la tête de la congrégation.

Aujourd'hui , la Communauté des Sœurs de Saint-Augustin poursuit son chemin, en Suisse et en Afrique. Non sans difficultés ni choix, toujours avec confiance et créativité. Pour quel avenir?
Embarqué dans ce livre, le lecteur revivra non seulement les évolutions d'un institut de vie consacrée, mais tout autant l'histoire récente d'une époque : celle de la presse, du multimédia et de la « nouvelle évangélisation ».

Michel Salamolard est un ami de longue date des Sœurs de Saint-Augustin. Prêtre, théologien, auteur de nombreux ouvrages de théologie et de spiritualité, il s'est fait ici le chroniqueur à la fois critique et passionné d'une aventure spirituelle, à laquelle il eut la chance d'être associé.

On en parle dans la Feuille Fribourgeoise, Le Nouvelliste.

Acheter au prix de 28.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Cheminer avec Anne de Xainctonge

Soeur Marie-Bosco Berclaz | Editions Saint-Augustin

Passionnée de Dieu, Anne de Xainctonge s'ingénie à le faire connaître et aimer. Dans une démarche pédagogique, elle nous apprend à vivre en familiarité avec le Christ, à goûter sa Parole et à conduire notre vie sous son regard aimant. Libre et audacieuse, cette fille de la haute société dijonnaise se préoccupe de la condition féminine privée de l'accès à l'instruction. Par des sentiers inattendus, elle part à la rencontre «des servantes, des filles et des femmes tenues dans l'indigence de l'esprit», et donc marginalisées. Elle les accompagne dans leur croissance humaine et spirituelle.

À l'écoute de «cette voix qui parlait en elle» elle rêve d'une Compagnie de femmes consacrées au service des femmes. En 1606, elle fonde les Sœurs de Sainte-Ursule.

Cheminer avec elle, c'est grandir en liberté de parole et dans l'audace des «nouveaux commencements».

Sœur Marie-Bosco Berclaz est Ursuline de Fribourg (Suisse). Après des années d'enseignement et de formation de catéchistes, elle s'engage en pastorale auprès des adultes, dans l'annonce et l'approfondissement de la Parole de Dieu. Nourrie elle-même aux racines de sa vocation, elle a senti le désir de partager le charisme de sa Congrégation et l'étincelle d'un héritage spirituel. Ce qu'elle nous livre ici est une réponse à la faim et la soif de nos contemporains.

Acheter le livre au prix de 24.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Saint Dominique. Un visage de Miséricorde.

Soeur Dominique Racinet | Editions Saint-Augustin

Il s'agit ici d'une réédition augmentée de Saint Dominique: le visage d'un cœur. Il n'est pas question de théologie ni de recherche historique mais de découverte d'un chemin spirituel et d'une humanité. Mystérieux saint Dominique, dont le visage d'humanité profonde reste le plus souvent voilé, alors qu'il laisse dans la lumière de l'Église une Institution âgée aujourd'hui de 800 ans. Pourtant, si l'on prend la peine de lire les mots avec lesquels ses frères et les témoins ont évoqué sa mémoire – ce qui est l'objet de ces pages – on découvre un chemin lumineux de «baptisé».

Mais dans quelle humanité la grâce baptismale s'est-elle incarnée? Quelle sainte alchimie dont l'Esprit Saint a le secret, a façonné cet homme qui «doux, humble, patient, bienveillant, pacifique, modeste...» affirme «je sais ce que je fais» lorsqu'il pose un acte prophétique dans l'histoire de l'Église? Telle est la question de l'auteur.
Lorsque la compassion et la miséricorde prennent visage d'homme, il peut rester durant huit siècles un parfum qui ne cesse d'attirer.

Sœur Dominique Racinet est moniale dominicaine à La Clarté Notre-Dame à Taulignan en France.

On en parle dans La Vie en 2015 et dans La Vie en 2016.

Acheter au prix de 26.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Parabole: Bible et pastorale

Sandrine Mayoraz et François-Xavier Amherdt | Editions Saint-Augustin

Parfois les mots nous manquent pour dire les choses trop grandes, trop belles, trop invisibles, trop divines. Dans nos prédications, nos catéchèses ou notre pastorale, les paroles «justes» nous font souvent défaut.
Nous sommes alors invités à écouter et imiter Jésus Christ. Avec des histoires simples appelées paraboles, ancrées dans l'expérience du quotidien, mais travaillées de l'intérieur par un grain de folie ou d'extravagance, il nous fait approcher les plus profonds mystères de la foi. Lui, le meilleur pédagogue, ne peine jamais à expliquer le Royaume des cieux, la miséricorde ou la justice, et ainsi il transforme l'horizon de vie de ses interlocuteurs. Non seulement il narre des récits paraboles, mais il se met lui-même «en scène»: il est la Parabole du Père.
Cet ouvrage présente les différentes facettes du langage parabolique. Tantôt stratégie de communication, tantôt enseignement intrigant, la parabole regorge de ressources pour l'évangélisation et la transmission de la foi aujourd'hui. Du moins, c'est notre conviction et notre expérience: il vaut la peine de recourir aux métaphores mises en récit, qu'elles soient bibliques ou contemporaines, et de nous risquer à en écrire nous-mêmes. Ces choses trop puissantes, trop inaccessibles que nous portons au fond du coeur, trouveront alors un langage adéquat à leur expression.

Sandrine Mayoraz-Cheseaux a étudié avec enthousiasme la théologie et l'histoire à l'Université de Fribourg. La base de ce livre est constituée par son travail de master. Depuis 2014, elle est assistante pastorale dans le diocèse de Sion (Suisse).

François-Xavier Amherdt est prêtre du diocèse de Sion et, depuis 2007, professeur de théologie pastorale, pédagogie religieuse et homilétique à la Faculté de théologie de l'Université de Fribourg. Il a dirigé le mémoire de master de Sandrine Mayoraz.

On en parle dans Le Nouvelliste.

Acheter au prix de 30.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Religieuse et chef d'entreprise

Olivier Toublan | Editions Saint-Augustin

Religieuse, courageuse dans le service, en danger d'orgueil, en conversion continue. Voici comment se définit Soeur Claire, dans un sourire. Elle a dirigé pendant vingt-cinq ans une petite Congrégation catholique suisse, les Soeurs de Saint-Augustin, dont elle est membre depuis cinquante-six ans. Elle en a connu les périodes fastes et les temps difficiles. Missionnaire en Afrique, elle a dirigé, à 30 ans, la plus grande imprimerie du Togo. Chef d'entreprise pendant plus de cinquante ans, elle est toujours, à 83 ans, présidente du Conseil d'administration d'une PME active dans l'édition.
Sans cesse, pendant toutes ces années, elle a approfondi sa foi, réfléchi aux devoirs qu'entraînent les responsabilités quand on se dit chrétien, aux problèmes de l'exercice quotidien d'une spiritualité quand le travail vous écrase et que le temps vous fait défaut. Sans cesse, elle a cherché des solutions. Sans cesse, elle a avancé.
Une femme étonnante. Qui a beaucoup à nous apprendre.
Ceci est sa vie.

Journaliste, rédacteur en chef de plusieurs magazines économiques suisses, Olivier Toublan s'est intéressé durant toute sa carrière aux entreprises et aux entrepreneurs. Avec cet ouvrage, il dresse le portrait d'une chef d'entreprise vraiment hors norme.

On en parle dans l'émission intitulée «La gestion d'une entreprise par des religieux» du 16 avril 2015 à "La Télé":

Et dans l'émission T.T.C de la RTS du lundi 28 septembre... entre le succès de Joël Dicker et l'initiative d'entreprise de prendre soin des abeilles:

On en parle dans l'Hebdo, l'Agefi, 24 Heures, Le Nouvelliste, l'Echo Magazine, Apic à l'occasion d'une table ronde "Business&Religion" à la HEG-FR.

Acheter au prix de 29.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Loué sois-Tu – Laudato si'

Pape François | Editions Saint-Augustin

« Pour la tradition judéo-chrétienne, dire "création", c'est signifier plus que "nature", parce qu'il y a un rapport avec un projet de l'amour de Dieu dans lequel chaque créature a une valeur et une signification. La nature s'entend d'habitude comme un système qui s'analyse, se comprend et se gère, mais la création peut seulement être comprise comme un don qui surgit de la main ouverte du Père de tous, comme une réalité illuminée par l'amour qui nous appelle à une communion universelle »

Pape François

Très attendue, non seulement par les chrétiens, mais aussi par de larges milieux politiques et associatifs hors du giron catholique. La première encyclique entièrement écrite par François et surtout la première encyclique
de l’Église catholique consacrée uniquement à l’écologie vient de paraître.

Fidèle à lui-même, François livre un texte magistériel fort, au ton à la fois personnel et accessible à chacun. Il y décrit le «défi urgent de rechercher un développement durable et intégral» et adresse «une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète.»

Pour François, la crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure: «La paix intérieure des personnes tient, dans une large mesure, de la préservation de l’écologie et du bien commun, parce que (...) elle se révèle dans un style de vie équilibré joint à une capacité d’admiration qui mène à la profondeur de la vie.»

On a parle dans l'Echo Magazine, La Liberté, L'Angelus, le Bulletin paroissial Troinex, Veyry-Vessy et Compesières.

Acheter au prix de 9.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Vivre les yeux ouverts

Abbé Martin werlen osb | Editions Saint-Augustin

Best-seller en Suisse allemande.
Tout public intéressé par l'Eglise.

Ce livre a de quoi enthousiasmer et secouer. Martin Werlen, l'ancien Abbé d'Einsiedeln, aussi populaire que peu conventionnel, a rendu à beaucoup le courage de s'identifier à l'Église, avec son précédent ouvrage: Découvrir ensemble la braise sous la cendre (Éd. Bayard). Voici son nouveau livre qui met le doigt sur les plaies, afin de les guérir. Écrit de façon personnelle et impliquée, dans un esprit prospectif d'ouverture, ce texte est prophétique.

« Le chemin esquissé ici est unique, tout comme l'itinéraire de vie de toute personne. J'espère que ce livre aidera chacune et chacun à découvrir en permanence sa propre histoire comme un chemin toujours surprenant en présence de Dieu. Dans ce but, j'aimerais étonner, stimuler, provoquer, défier, secouer la poussière (là où il y en a). Mais, par-dessus tout, ce livre veut désillusionner. En effet, il ne peut y avoir désillusion que là où existait auparavant de l'illusion. Les illusions constituent les plus grands obstacles sur notre chemin. Elles nous rendent aveugles sur l'essentiel. Tout cela est-il clair ? Espérons que non. Car c'est justement quand tout nous semble clair, quand nous pensons tout tenir en main, que nous cessons d'aller de l'avant. On rappellera donc, au fil de ces pages, ce que nous, croyants, ne cessons hélas d'oublier : une Église où tout est clair n'est pas catholique. »

Martin Werlen, osb, né en 1962, est moine du couvent d'Einsiedeln (Suisse). En 2001, il est élu 58e Abbé du monastère, charge qu'il assume jusqu'en 2013. À ce titre, il fut également membre de la Conférence des évêques suisses.

On en parle dans l'Echo Magazine, sur cath.ch, le journal paroissial de l'Unité pastorale Sainte-Claire.

Acheter au prix de 28.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Acheter son précédent best-seller «Découvrir ensemble la braise sous la cendre» paru chez Bayard au prix de 18.20 CHF

Lettre à notre pape François

Isabelle Prêtre | Editions Saint-Augustin

En cette période où se joue le destin de l'Église et celui des catholiques, l'urgence de parler existait... Alors j'ai écrit ces lignes.
Je m'adresse directement au Saint-Père, parce que ce Pape est pour moi la chance que Dieu a donné à l'Église, et le seul capable de provoquer une révolution dans l'amour, par amour, pour l'amour, révolution que je souhaite autant que lui.
Alors je le soutiens. Et lui dévoile, preuves à l'appui, toutes les fautes, les erreurs, les paradoxes d'une Église souvent si éloignée de Celui que pourtant elle représente.
Alors je me fais l'avocate et l'intermédiaire de tous les cœurs que l'Église a blessés. Et rejoins le Pape dans son désir d'élever l'Église au niveau de l'amour fou du Fils de Dieu.

Comme le Saint-Père, je ne peux rien craindre en ce monde à part la tristesse de Dieu. Je marche dans les traces du pape François, et me permets même de lui proposer souvent des solutions. Tous les thèmes abordés à Rome sont évoqués ici: l'eucharistie, les divorcés remariés, les homosexuels, la morale liée à la sexualité, l'avortement, l'euthanasie...
Dans quel but ai-je écrit ce livre? Que l'Église reflète enfin le visage du Fils de Dieu. Et qu'elle cesse de faire couler les larmes.

Isabelle Prêtre est écrivain, philosophe, psychologue. Elle a écrit plus d'une vingtaine de livres dont certains sont traduits en plusieurs langues. Parmi eux des romans, des essais philosophiques et de nombreux ouvrages de spiritualité, car le Christ est la priorité et la passion de sa vie. Ignorant la langue de bois l'auteur nous fait part avec ferveur de ses convictions.

On en parle dans l'Angelus.

Acheter au prix de 27.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Les saints du pape François. Mystiques et rebelles qui ont changé l'Eglise.

Giuseppe Caffulli | Editions Saint-Augustin

«Dans l'histoire de l'Église catholique, les vrais réformateurs – dit le Pape – sont les saints. Ils sont les vrais réformateurs, ceux qui changent, ceux qui agissent.» Mais alors qui sont les saints chers à François? Certains sont connus  saint Augustin, saint François, Don Bosco, Don Orione, Don Cafasso. Sans oublier Mère Teresa de Calcutta.

Il en existe d'autres, moins connus, parce qu'ils appartiennent à l'histoire de l'Amérique latine, dont Jorge Mario Bergoglio est le fils. Comme Pierre Favre, compagnon de saint Ignace, Bartolomé de Las Casas, défenseur dominicain des Indiens, Père Roque Gonzales, missionnaire jésuite du XVIIe siècle, et le Père Pierre Claver, apôtre des esclaves africains. Tous des exemples de vie pour l'Évangile et le service de l'homme.

À la fin de l'ouvrage, le lecteur connaîtra un peu davantage les histoires, les visages, les manifestations de la sainteté qui sont nés sur le «continent de l'espérance» en ce bout du monde d'où les cardinaux électeurs ont appelé le nouvel Évêque de Rome.

Giuseppe Caffulli est un journaliste italien ayant déjà publié de nombreux livres sur le Pape.

Acheter au prix de 25.00 CHFCommuniqué de presse (PDF)

La lettre aux Galates

Soeur Isabelle Donegani, Monique Dorsaz, Barbara Francey, Frère Philippe Lefebvre, Abbé François-Xavier Amherdt (dir.) | Editions Saint-Augustin

«C'est pour la liberté que le Christ nous a libérés»: cette affirmation dessine le contenu de «l'Évangile de Paul» dans sa lettre aux Galates, cette «heureuse annonce du Christ», d'homme à homme. Destiné à la lecture per- sonnelle ou au travail en groupes bibliques, ce 3e Cahier de l'Association biblique catholique de Suisse Romande (ABC) suit pas à pas le texte de l'épître et propose des pistes pédagogiques et des suggestions de lecture. Il dégage quelques-unes des thématiques-clés de l'œuvre de Paul:

  • la Loi et la justification par la foi;
  • les notions de personne et de promesse;
  • la tension entre la «chair» et «l'Esprit»;
  • la manière de vivre la souffrance;
  • l'amour au cœur de la Nouvelle Alliance en Jésus Christ.

Un parcours passionnant, fruit d'une session d'été de l'ABC tenue à la Pelouse-sur-Bex (Suisse) durant l'année saint Paul, qui invite à la libération dans la joie de l'Évangile.

Les auteurs, membres de l'équipe d'animation de l'ABC:

Isabelle Donegani, soeur de Saint Maurice, bibliste et formatrice au SEFA (Service formation et accompagnement, Vaud).
Monique Dorsaz, bibliste, formatrice au SEFA et coresponsable de la pastorale de la famille (Vaud).
Barbara Francey, bibliste, enseignante de religion et formatrice au FRP (Formation et ressources en pastorale, Fribourg).
Frère Philippe Lefebvre, dominicain, professeur d'Ancien Testament à la Faculté de théologie de l'Université de Fribourg.
Abbé François-Xavier Amherdt (dir.), prêtre du diocèse de Sion, pro- fesseur de théologie pastorale, pédagogie religieuse et homilétique à l'Université de Fribourg, président de l'ABC.

On en parle dans l'émission "Coin de ciel", émission religieuse sur les ondes de Radio Fribourg du 7 juin 2015:

Olivier Toublan a été l'invité du 12h45 du 6 mai 2015 à la RTS et dans l'émission "Sur le Parvis" du 14 mai à la RTS (n'est pas encore disponible pour être revu).

On en parle dans Le Nouvelliste, Le Mensuel, revue Choisir.

Acheter au prix de 29.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Au coeur du silence

| Editions Saint-Augustin

«Le silence où Dieu se révèle à notre intimité ne peut être, en effet, qu'un silence vécu comme un secret d'amour. Il implique une démarche aimantée par le besoin de se perdre de vue pour devenir vraiment libre, en n'étant plus qu'un regard vers lui. Il aboutit à un recueillement de tout notre être en ce point focal où il s'unifie dans la lumière divine.»

Maurice Zundel

C'est dans l'étoffe de ce silence qu'est taillé ce livre. Il émerge de ce murmure d'eau ténu qui berce les cloîtres ou de la sérénité d'un soir d'été, lorsque les derniers lambeaux de lumière achèvent de pacifier le bruit du monde.
La dialectique des méditations de Maurice Zundel et des photos d'Eric Frattasio révèle la beauté enfouie dans tant de monastères : beauté d'une vie offerte, beauté d'un sourire ou d'un geste; beauté enfin de la vie chrétienne, lorsqu'elle s'inscrit dans le sillage de l'amour divin, cet horizon de la vie consa- crée célébrée aujourd'hui dans l'Eglise.

Eric Frattasio se définit comme un photographe humaniste. Il cherche à immortaliser le rayonnement des cœurs qui affleure parfois à même le regard. C'est en quête de cette lumière qu'il est parti à la rencontre des communautés religieuses. Pierre Pistoletti est membre de la Fondation Maurice Zundel. Journaliste et théologien, il a coordonné la réalisation de ce projet.

On en parle dans L'Hebdo, Le Nouvelliste, La Liberté, l'Angelus, la Feuille Fribourgeoise, sur cath.ch, Pastoralia.

Acheter au prix de 35.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Aimer c'est tout donner... Témoignages

Association La Vie Consacrée | Editions Saint-Augustin

Le livre est distribué sur la place St-Pierre à Rome le mercredi 16 septembre 2015 (communiqué de presse PDF, Le Nouvelliste) et reportage KTO:

Ils ont consacré leur vie à Jésus-Christ au service de leurs frères et soeurs.
Ils témoignent.

www.vieconsacree.com

«J'ai lu ces témoignages. Ils m'ont touchée. Ils m'ont interpellée.
Décidément, l'élan spirituel n'incite pas à la violence.
Il n'est pas pure chimère. Mais engagement et amour au quotidien.»
Micheline Calmy-Rey

Plus de 80 témoignages – 224 pages

1 exemplaire 10.- CHF, 10 exemplaires 95.- CHF, 20 exemplaires 180.- CHF, 50 exemplaires 425.- CHF et 100 exemplaires 800.- CHF

  • Message du pape François qui a donné son titre au livre
  • Préface du Père Albert Longchamp
  • Témoignages de consacré-e-s de Suisse
  • Postface de Madame Micheline Calmy-Rey
  • Photographies de Jean-Claude Gadmer
  • Dessins de Guézou

La Télévision Suisse Romande en parle dans le 19h30:

On en parle dans Le Matin, l'APIC, La Liberté, l'ATS, Le Nouvelliste, l'Echo Magazine, Journal de l'UP du Grand-Fribourg, Choisir, Fachzeitschrift und amtliches organ, Le Nouvelliste, Le Temps, Revue Grandir, Pfarrblatt der kath. Pfarreien Bern, L'Illustré, l'Angelus d'avril 2015, l'Angelus de mai 2015, l'Angelus de juillet 2015, Pastoralia, 24 Heures, La Tribune de Genève, Le Nouvelliste.

Acheter au prix de 10.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Version allemande Version italienne

Encore un pas. Et puis un autre. Carnet de route vers Compostelle.

Olivier Toublan | Editions Saint-Augustin

Encore un livre sur le Chemin de Saint-Jacques? C'est qu'il y a autant d'histoires à raconter sur le Camino qu'il y a de pèlerins. Toutes sont différentes, toutes sont passionnantes. Celles qui vous sont contées dans cet ouvrage ont l'originalité de ne pas se contenter de vous parler de la fin du Chemin, qui part des Pyrénées jusqu'en Galice. Elles vont aussi vous emmener en Allemagne et en Suisse, de Constance à Compostelle, en passant par Einsiedeln et Genève, l'Aubrac et le Midi. En tout, plus de 2500 kilomètres de rencontres étonnantes, d'émerveillements, de petites misères et de longues méditations. Venez les partager avec nous en nous accompagnant jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle.

Journaliste, Olivier Toublan est aussi un voyageur passionné, épris de contrées lointaines. Il a passé plus de deux ans en Asie, pour travailler et explorer la plupart des pays de la région. Épris de marche, il a aussi arpenté de nombreux sentiers dans toutes l'Europe. Inévitablement, ses pas devaient un jour ou l'autre l'emmener vers Saint-Jacques de Compostelle.

On en parle dans l'émission "Coin de ciel", émission religieuse sur les ondes de Radio Fribourg du 7 juin 2015:

Olivier Toublan a été l'invité du 12h45 du 6 mai 2015 à la RTS et dans l'émission "Sur le Parvis" du 14 mai à la RTS (n'est pas encore disponible pour être revu).

On en parle dans PME Magazine, la Feuille Fribourgeoise, L'Agefi, L'Hebdo, Le Quotidien Jurassien, L'Echo Magazine, Market, Paris Match Suisse, Le Nouvelliste.

Acheter au prix de 28.00 CHF Communiqué de presse(PDF)

Journal d'une hospitalière à Lourdes

Isabelle Prêtre | Editions Saint-Augustin

Non, ce n'est pas un livre sur la Vierge, sur Bernadette, sur Lourdes, comme il en existe tant.
Lire ce journal, c'est entrer par effraction dans un monde inédit.
Un monde autre. Humain. Divin. Pathétique. Magnifique.
Un monde que l'on ignorait.
Ce livre résonne comme un reportage.
Isabelle Prêtre nous offre les notes qu'elle avait prises sur le vif lors de ses pèlerinages effectués en tant qu'hospitalière.
Les rencontres, les ambiances, les prêtres, les hospitaliers, les malades, les événements, l'essentiel, le quotidien... rien n'a été oublié.
Ce qu'elle a pensé, vu, vécu, tout est noté au fil des jours et des nuits.
Nous prêtant son regard, elle a réussi le plus grand des paris: nous faire vivre Lourdes de l'intérieur!
On entre dans ce livre comme on entre dans un film.
Ce livre que l'Abbé Pierre avait lu et aimé est aujourd'hui entre nos mains.

Isabelle Prêtre est écrivain, philosophe, psychologue. Elle a écrit plus d'une vingtaine de livres dont certains sont traduits en plusieurs langues. Parmi eux des romans, des essais philosophiques et de nombreux ouvrages de spiritualité, car le Christ est la priorité et la passion de sa vie. Ignorant la langue de bois l'auteur nous fait part avec ferveur de ses convictions.

On en parle dans Le Nouvelliste, la revue Grandir.

Acheter au prix de 28.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Diaconie: une question de regard

Jean-Charles Mouttet et François-Xavier Amhedt | Editions Saint-Augustin

Avec le rassemblement Diaconia 2013 à Lourdes et La joie de l'Évangile de François, le service des plus fragiles dans notre société est plus que jamais situé comme une expérience spirituelle au cœur de l'évangélisation. Fruit du travail de fin d'études à la Faculté de théologie de Fribourg de Jean-Charles Mouttet, accompagné par François-Xavier Amherdt, l'ouvrage part d'une con- viction fondatrice: c'est dans le regard d'un autre, tel celui de Jésus, que je peux naître à moi-même. Comme d'autres diocèses, le Jura pastoral (partie francophone du diocèse de Bâle) désire faire de l'Église un lieu de «recon- naissance» mutuelle pour tous, et ainsi renouveler sa conception diaconale en fondant ses Orientations pastorales sur la base d'un «vivre ensemble».
Dans ce contexte, le projet du rencar (jeu de mot pour dire «rencontre dans un camping-car»), mis en œuvre pour compléter les prestations d'un service d'aumônerie dans les prisons, en psychiatrie et dans le domaine des addictions depuis 2012, offre un espace itinérant tout à fait original d'ac- cueil ouvert à tous, aussi bien sur des espaces publics qu'à proximité d'insti- tutions ou dans les communautés paroissiales, «où le désir de vivre peut surgir du regard d'un autre».

Jean-Charles Mouttet est responsable du rencar, il a été ordonné diacre permanent dans le Jura pastoral en 2011. Accompagnant spirituel en psy- chiatrie et aumônier dans le domaine des addictions et les prisons depuis 2004, il fut l'un des premiers animateurs en paroisse issu de l'Institut romand de Formation aux Ministères laïcs (l'IFM) en 1991. Marié et père de quatre enfants, il vit à Alle dans le Jura (Suisse).

François-Xavier Amherdt est prêtre du diocèse de Sion et depuis 2007, professeur de théologie pastorale, pédagogie religieuse et homilétique à la Faculté de théologie de l'Université de Fribourg.


On en parle dans le bulletin.ch, La Vie Protestante, Le Franc-Montagnard, Le Quotidien, L'Angelus, Revue Grandir.

Acheter au prix de 31.00 CHF Communiqué de presse (PDF)

Joseph: la vie, mode d'emploi

François-Xavier Amhedt, Philippe Lefebvre, Monique Dorsaz, Barbara Francey | Editions Saint-Augustin

La longue histoire du patriarche Joseph, qui occupe près du tiers du premier livre de la Bible (Gn 37- 50), se présente comme un véritable laboratoire d'humanité. Joseph nous montre en résumé ce que peut être un fils d'Adam, car il est confronté à toutes les grandes réalités dont parle la Genèse depuis le commencement. En amenant ses frères et son père en terre étrangère, l’Égypte, il offre un aboutissement de ce "syndrome d'exil" loin de la terre, promise et jamais donnée, dont souffre Israël. En connaissant des rapports très tumultueux avec sa fratrie, il donne une illustration originale, sans langue de bois, de ce que peut signifier "être frère". En devenant vizir de Pharaon, il montre comment un homme ou une femme vivant avec Dieu peut s'insérer dans la nation ou il vit, sans perdre son âme. En se trouvant sans cesse en prise avec les éléments naturels, fécondité et famine, il situe l'aventure spirituelle dans un cadre écologique et politique. C'est en accomplissant ses tâches profanes en terre païenne, qu'il peut relire son parcours comme un chemin avec Dieu, malgré ou plutôt à travers des circonstances a priori peu porteuses. Ainsi, l'histoire de Joseph, jusque dans la notion inachevée de réconciliation avec ses frères, sert de lieu d’expérimentation étonnamment moderne pour l'homme du 21e siècle. Le patriarche est le prototype du fils d'Adam, capable de prendre des décisions et de réagir aux événements de manière inédite et personnelle. Surtout que les Évangiles ne cessent de se référer à lui pour dessiner le visage du Fils d'Adam et Fils "perdu et retrouvé" par excellence qu'est Jésus-Christ. Collection Cahier de l'ABC 2.

On en parle dans l'émission "Coin de ciel", émission religieuse sur les ondes de Radio Fribourg du 23 novembre 2014:

On en parle dans la revue Grandir, dans la revue Choisir, dans Le Nouvelliste.

Acheter au prix de CHF 33.00Communiqué de presse (PDF)


Nos partenaires